Autres informations

 

 Anatomie/morphologie:

 

  Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Sur cette photographie, il s'agit d'un mâle coenobita perlatus malheureusement décédé sans raison apparante..

 

  

 

 Les coquilles:

Les bernards l'hermite terrestres se réfugiant dans des coquilles vides, il est nécessaire d'en placer dans leur terrarium. Elles devront être de toutes tailles, et de formes diverses et variées. Les coquilles seront biensûr naturelles (les coquilles peintes parfois vendues en animalerie sont pour la plupart toxiques et inadaptées) et solides. Les coenobita Violascens ont tendance à préferer les coquilles longues et étroites ainsi que les coquilles d'achatines, en raison de la forme de leur abdomen.

Les coquilles de bulots, facilement trouvables en poissonerie sont trés appréciées de la plupart des coenobita.

 

La cohabitation entre coenobita:

La cohabitaion entre différentes espèces de coenobita est tout à fait possible étant donné leur ressemblance. Il faut néamoins que les biotopes et les exigeances des différentes espèces soient respectées.

Le chirping:

Les Bernards l'hermite terrestres sont capables de produire des sons, on supose qu'ils seraient produits par le frottement d'une partie de l'abdomen ou de la carapace avec la coquille ou par d'autres moyens, mais cela reste un mystère.

Voilà un fichier audio que j'ai enregistré lors d'une bagarre (pour une coquille) entre un Coenobita Perlatus et un Coenobita Violascens:

 

 Plantes vivantes, toxiques ou pas?

Voilà une liste de plantes comestibles et/ou sans danger pour les coenobita, ainsi qu'une liste de plantes dangereuses, rédigées à l'aide de nombreux membre du forum BHT: http://coenobita.xooit.com/t633-PLantes-Toxiques-ou-pas.htm

 

Manipulation:

On ne doit pas manipuler souvent nos BHTs, ils n'aiment pas ça, n'éprouvent aucune affection et ne "tisse" aucun lien avec nous. Nous sommes pour eux plus un danger/prédateur qu'autre chose. Les manipulations sont donc à éviter. Aucun lien de confiance de sera créer. Les BHTs restent des invertébrés (des crustacés) malgrés la richesse de leurs comportements, notamment sociaux. Je ne manipule jamais les miens, il m'arrive rarement de les déplacer pour les bains, ou pour faire quelques photos. Avec le temps, j'ai néanmoins l'impression qu'ils sont moins craintifs, et tolèrent plus facilement ma présence en face du terrarium, tant que je n'effectue aucun mouvement brusque susceptible d'attirer leur attention et de les effrayer. Ce qui facilite grandement leur observation.
L'interêt de maintenir des BHTs en captivité n'est pas de "tisser" des liens avec eux comme c'est parfois possible avec d'autres animaux de compagnies (chiens, chats, certains rongeurs...etc.), mais de pouvoir observer leurs comportements dans un milieu le plus proche possible de leur milieu naturel.

20 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Le Margouillat - Copyright (C) 2010 Kiwi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×