Martinique - Coenobita - Août 2011

J'ai eu la chance de pouvoir voyager cet été en Martinique, j'ai donc pu observer beaucoup de Coenobita clypeatus dans leur environnement naturel. Je peut donc en conclure qu'ils vivent principalement dans les sous bois en bord de plage, j'en ai aussi croisé assez loin des plages. Je n'en ai vu qu'au sud de l'île. Ils cohabitent parfois sans trop de problèmes avec des crabes terrestres. (toujours plus de BHTs que de crabes, je n'ai jamais vu de BHT quand il y avait beaucoup de crabes).

Tout d'abord le premier BHT que j'ai vu, à la plage de Dizac, au Diamant, un gros C.clypeatus dans une coquille d'achatine.. Sur cette plage j'ai aussi vu deux espèces de crabes terrestres, Gecarcinus lateralis et Ocypode quadrata. (la nuit)

Et son biotope:

J'ai ensuite vu des centaines de BHT, d'abord deux dans les sous bois près des salines, puis il y en avait vraiment énormément à l'entrée de la savane des pétrifications, dans un sous bois où étaient présents beaucoup de rochers, ainsi que quelques cactus.. (l'après midi, puis en fin d'après midi)

Un des deux premiers et leur biotope:

 

Puis à l'entrée de la savane des pétrifications, dans le sous bois..
D'abord quelques uns au bord de sentier, ou le traversant..

Puis dans le "sous bois".. 

Celui là était vraiment énorme, avec une coquille (trop petite pour lui) de 8/9cm de long!! j'en ai vu d'autres d'à peu près la même taille après.

Puis encore d'autres Coenobita clypeatus, toujours au même endroit:

Il y en avait beaucoup dans un arbre, parfois à plusieurs mètres de hauteur (entre 2 et 3 m) (plus de photos dans l'arbre en fin d'après midi ("au retour", car ce sous bois était juste sur mon chemin) )

Dans des sous bois plus loin, au niveau de la savane, mais près des plages:

Sur une petite anse juste à coté, où il y avait beaucoup de juvéniles (plus présents sur les plages que dans les sous bois)

En plein milieu de la savane, à plusieurs centaines de mètres de la plage, un petit BHT traversant une petite zone rocailleuse avant de s'enfoncer dans un buisson..

Puis, dans le sous bois du début, à l'entrée de la savane:

Plein de BHT dans l'arbre!!

ici dans une infractuosité contenant de l'eau:

Puis dans les cactus:

A quelques mètres de ce sous bois, là et l'étang des salines se deverse dans la mer, j'ai pu observer des larves de Coenobita, ayant probablement déjà atteint un stade larvaire avancée. (IV;V)


J'ai ensuite vu d'autres Coenobita aux alentours de l'Anse trabaud, une très belle plage assez inaccessible, donc assez sauvage, et peu fréquentée !
Un BHT en coquille d'achatine traversant la piste, vraiment loin de la plage:

Et, comme toujours, dans les sous bois..

Plein de Coenobita clypeatus

Ils laissent d'ailleurs sur le sable des traces caractéristique, comme on peut le constater sur ces photos..

Puis encore d'autres BHTs, dont un autre dans une coquille d'escargot:

Ensuite, j'ai fait des essaies en macro avec des bagues allonges..

Je suis retourné au diamant, à la plage de Dizac, la nuit, et j'y ai vu d'autres BHTs, au même endroit, mais plus nombreux, avec deux ou trois crabes..

 

Je suis retourné dans le sous bois et sur les plages aux alentours, à l'entrée de la savane des pétrifications, après quelques pluies.

Les Coenobita étaient pour la plus part cachés, mais j'ai quand même pu en filmer quelques uns...

11 votes. Moyenne 4.27 sur 5.

Le Margouillat - Copyright (C) 2010 Kiwi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site