Baciullus rossius / clonopsis gallica

 dsc-5193.jpg

 

Expérience personelle:

L'élevage de cette espèce commença début mai 2010, lorsqu'en donnant des ronces à mes carausius morosus, je m'aperçu de la présence d'un petit juvénile de phasme français, un clonopsis gallica ou un baciullus rossius. J'en ai ensuite trouvé d'autres dans mon jardin, dans les ronces et dans le rosier sauvage.

Les phasmes ont grandi, ont pondu et sont morts jusqu'à la fin de l'été 2010. Ils furent nourris de ronces et de rosiers. Leurs terrariums (fauna box et "serre" en moustiquaire) sont trés aérés.

 

 J'ai fait don (et échanger) d'une partie de mes oeufs à d'autres éleveurs d'insectes, j'en ai relaché une partie dans le jardin, et j'ai gardé ceux qu'il me restait. Je pensais les avoir tous mis dans des boites aérés dans le jardin pour leur faire subir une période de diapause, jusqu'à ce que je retrouve le 30 janvier 2011 un petit juvénile sur mon bureau, il provenait en fait d'une boite ouverte (dans laquelle se trouvait des oeufs) que j'avais oublié, à peine le couvercle remis et les oeufs humidifié que d'autres éclosions eurent lieux.....

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Le Margouillat - Copyright (C) 2010 Kiwi

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×